Assassinats politiques : La défense accuse le Parquet de protéger les criminels

Assassinats politiques : La défense accuse le Parquet de protéger les criminels

Par -
Marche à Tunis à la mémoire de Chokri Belaid / Khaled Nasraoui | Webdo.tn

Le membre du collectif de défense de Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi, Abdennacer Laouini, a accusé, hier jeudi 24 janvier, le ministère public de “complicité”, à la suite de l’annulation de la conférence de presse qu’il devait tenir.

« La conférence de presse allait jeter la lumière sur le processus judiciaire relatif à l’affaire de l’appareil secret d’Ennahdha et de son présumé lien avec les assassinats politiques », a-t-il dit.

Pour la défense, « le ministère public est en train de “protéger les criminels et de cultiver le flou autour de l’affaire ».

Cité par l’agence TAP, Me Laouini, a affirmé que le ministère public est “impliqué dans la dissimulation de la vérité” dans l’affaire des assassinats politiques et celle de l’appareil secret du mouvement Ennahdha.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo