Rached Ghannouchi doit payer une fortune pour participer à Davos

Rached Ghannouchi doit payer une fortune pour participer à Davos

Par -
Participation de Ghannouchi à Davos | CP : Page Facebook Rached Ghannouchi

 

Les participations « répétitives » de Rached Ghannouchi au prestigieux forum économique de Davos commencent à faire couler de l’encre.

Sur sa page Facebook officielle, le chef d’Ennahdha annonce qu’il participe, ces jours, au forum de Davos en Suisse pour prendre part à ses importantes sessions de discussions portant notamment sur des questions politico-économiques.

 

La publication Facebook ni’indique pas que Rached Ghannouchi a été invité à participer à ce forum, ce qui laisse entendre que cette participation intervient à titre personnel, comme ça été le cas l’année dernière. En effet, en 2018, le chef du parti islamiste avait également confirmé sa présence au forum soulignant qu’elle a été faite à titre personnel, après une polémique déclenchée sur un désaccord avec le président de la République. 

Toutefois, participer à titre personnel n’est pas aussi simple que ça, du moins d’un point de vue financier, car pour ce faire il sera indispensable de casser la tirelire. Effectivement prendre part aux travaux de Davos n’est pas gratuit. Le ticket d’entrée pour être membre du forum varie entre 60.000 et 600.000 CHF « en fonction du niveau d’engagement », selon le site officiel du forum. Cela représente entre 53.000 et 530.000 €.

En 2011, le très connu journal américain The New-York Times a fait également la calcul et a avancé des chiffres très importants, et ce seulement pour pouvoir entrer dans le cercle très fermé des participants de Davos.

« Pour aller à Davos, il faut déjà être invité à devenir membre du Forum Economique Mondial. Et devenir membre vous coûtera 50.000 francs suisses (38.850 euros). S’ajoute le prix du ticket pour le sommet, 18.800 francs suisses, pour un total de presque 53.000 euros », indique le New-York Times, cité par le site Slate.

Les coûts n’incluent ni les frais de voyage ni le logement

Mais ce n’est pas tout, ce statut ne vous permettra pas de participer aux discussions et sessions de travail restreintes. Participer aux discussions privées et spécialisées, requiert un niveau supérieur de « memberhip ». Il s’agit du niveau «associé industrie», le niveau recommandé pour que Ghannouchi puisse participer à ces discussions, ce qui ramène le total à environ 115.000 euros d’après le New York Times, soit environ 400 mille dinars.

Notons-le, ces coûts n’incluent ni les frais de voyage jusqu’en Suisse, ni le logement ou la voiture sur place. Ni les dîners et fêtes qu’organisent les entreprises pour leurs clients sur place.

L’économiste Moez Joudi, a également tiré l’attention sur ce point. Ce mercredi, il s’est demandé, dans un post Facebook, sur les manières avec lesquelles un président de parti puisse mobiliser ces sommes, chaque année, pour participer à ce Forum.

 

« Je peux comprendre ces frais pour un Chef de gouvernement qui en plus, peut être invité par les organisateurs, mais pour un Chef de parti politique qui s’affiche presque chaque année dans ce Forum, comment peut-il payer plus de 1 million de dinars annuellement pour participer à un tel événement, avec en plus un paiement en devises? » a-t-il posté.  Si Moez Joudi évoque la somme d’un million de dinars, c’est parce que ces frais tripleront si le participant décide d’y aller, accompagné.

Donc pour résumer, Rached Ghannouchi, qui n’a pas été invité à ce forum dans cette édition, à du payer plus de 400 mille dinars en devise, pour pouvoir participer à ce rendez-vous économique, sauf si une autre partie s’est chargée de ces frais, relativement très élevés.

Nous attendons alors des explications de la part du parti Ennahdha, qui, à l’instar de tous les autres partis politiques, se disent transparents et ouverts à toutes les questions et critiques. Rached Ghannouchi était-il invité par une partie tierce ? ou c’est Ennahdha, son parti, qui a payé les frais de cette participation ?

 

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo