Violence et agressions : Des policiers bientôt assignés dans les hôpitaux

Violence et agressions : Des policiers bientôt assignés dans les hôpitaux

Par -

Le ministre de la Santé, Abdelraouf Cherif, a fait savoir que les hôpitaux et les centres hospitaliers accueilleront des policiers, afin d’assurer la protection du personnel médical.

Des négociations sont en cours entre les ministères de l’Intérieur et de la Santé afin de fournir au moins deux agents sécuritaires par hopital pour assurer le bon déroulement du travail des médecins et limiter les agressions, a-t-il ajouté au journal Achourouk dans son édition de ce samedi 19 janvier.

Rappelons que le ministre de la Santé, avait annoncé qu’environ 200 médecins ont formulé une demande pour quitter les hôpitaux publics.

Dans une déclaration à Mosaïque FM, le ministre avait expliqué que ces demandes interviennent en raison des agressions contre les cadres médicaux, dans les établissements hospitaliers, notamment pendant les gardes de nuit.

Le ministre avait assuré qu’il a pu convaincre 90% de ces médecins de continuer leurs missions dans les hôpitaux.

Aussi, suite à l’agression d’un médecin interne, l’organisation tunisienne des jeunes médecins avait mis en garde contre la série d’agressions exercées contre les médecins.

Ce phénomène risque d’encourager davantage le départ des médecins tunisiens vers le secteur privé ou l’étranger.

L’organisation avait dénoncé l’absence de  sécurité des cadres médicaux et paramédicaux et a pointé du doigt le centre et le ministère de la Santé. Elle avait également appelé les citoyens « à faire preuve d’un minimum de respect envers les cadres médicaux et paramédicaux ».

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo

Tunis-Hebdo