Ain Drahem : Malheureux, ces enfants vendent de la joie aux visiteurs...

Ain Drahem : Malheureux, ces enfants vendent de la joie aux visiteurs !

Par -
Photo issue des réseaux sociaux

Durant les dernières intempéries, tous les regards étaient fixés sur le gouvernorat de Jendouba, et plus précisément sur Ain Drahem et Tabarka, en raison de la chute abondante de neige, ce qui a donné lieu à des paysages naturels uniques.

Les visiteurs, comptabilisés par milliers, qui ont pris la direction de Ain Drahem ont été éblouis par la beauté sauvage de ce village, mais aussi par la beauté hors norme de certains enfants qui vendaient des fleurs, profitant de cette activité touristique et économique occasionnelle.

Des enfants, beaux comme le jour, étaient poussés dans la rue en plein froid sans approvisionnement ni moyens pour se réchauffer. Peut-on imaginer les conditions météorologiques auxquelles ils ont été exposés, pour vendre des fleurs aux visiteurs.

Leurs photos, massivement partagées sur les réseaux sociaux ont rouvert le débat sur la disparité régionale qui ne cesse de s’aggraver en Tunisie. Alors que certains ont appelé à une mobilisation citoyenne et humanitaire en faveur de cette enfance, d’autres ont critiqué le gouvernement et les autorités qui n’ont montré aucune stratégie de développement immédiat au profit de cette région et ces habitants, notamment les enfants et les jeunes.

Un enfant, légèrement vêtu alors que les températures avoisinaient zéro degré, affirme même que c’est sa famille qui l’a poussé à vendre ces fleurs à 500 millimes le bouquet !

Jusqu’à présent, aucune partie officielle n’a pris position ni mesure dans cette affaire, pour protéger une enfance qui semble être livrée à elle-même.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo