Corruption au ministère de l’Equipement : 39 dossiers transférés à la justice

Corruption au ministère de l’Equipement : 39 dossiers transférés à la justice

Par -
Illustration

 

Le ministre de l’Equipement Noureddine Salmi a fait savoir ce vendredi 11 janvier que 39 dossiers relatifs à des soupçons de corruption au sein du ministère de l’Equipement, de l’habitat et de l’aménagement du territoire, ont été transférés en 2018, au procureur de la République.

22 autres dossiers ont été transférés en 2018 à l’encontre de promoteurs immobiliers en raison de soupçons de corruption lors de la réalisation des projets, a-t-il encore expliqué, cité par l’agence TAP.

Toujours selon les déclarations du ministre, 57 dossiers ont été transférés à l’Instance nationale de lutte contre la corruption (INLUCC), contre 29 dossiers enregistrés au cours de l’année 2017.

Le ministère a reçu l’année dernière, 23 dossiers de réclamations des citoyens pour des soupçons de corruption dans des projets relevant du ministère, contre 12 dossiers enregistrés en 2017.

Rappelons-le, le 24ème rapport de l’Instance supérieure de contrôle administratif et financier, au titre des années 2016-2017 a révélé de grands dossiers de corruption au sein du ministère de l’Equipement,  au titre des années 2016-2017.

Le rapport pointe du doigt des « dépassements et des pratiques relevant du favoritisme et de conflits d’intérêts » lors de l’octroi des permis d’installation des panneaux publicitaires, et des marchés des travaux publics.

Commentaires: