Tunisie : Plus de 10 mille personnes impliquées dans des affaires de...

Tunisie : Plus de 10 mille personnes impliquées dans des affaires de drogue en 2018

Par -

Le ministre de l’Intérieur, Hichem Fourati a été auditionné ce lundi 7 janvier 2019, à l’assemblée des représentants du peuple. Une séance qui s’est tenue à huis clos.

Lors de cette séance d’audition, Hichem Fourati a notamment révélé qu’en 2018, dix mille personnes environ ont été impliquées dans des affaires de stupéfiants tout en reconnaissant l’augmentation du nombre de crimes liés à la drogue en milieu scolaire entre 2017 et 2018.

Des informateurs déployés à proximité des établissements scolaires

Pour contrer ce problème, des policiers et des patrouilles mobiles sont déployés aux alentours des lycées des grandes agglomérations pour assurer la sécurité mais le ministre a fait savoir qu’il est impossible de sécuriser tous les établissements scolaires.

Pour y remédier, la police recourt à un réseau d’informateurs qu’elle déploie à proximité des établissements scolaires, a-t-il dit lors d’une conférence de presse tenue en marge de la séance d’audition.

Il a également annoncé le recrutement et la formation de 7700 agents au cours de l’année 2019. Ils auront pour mission de lutter contre la criminalité.

Nouveau plan sécuritaire à Kasserine

Le ministre de l’Intérieur a également annoncé qu’un nouveau plan sécuritaire va être mis en place à Kasserine et reposera sur une structure de « commandement unifiée en matière de lutte contre le terrorisme ».

Il s’agit d’une force mixte Police-Garde nationale qui s’occupera, uniquement de la lutte contre le terrorisme et qui bénéficiera d’une grande « liberté d’initiative ». Ce nouveau plan de sécurité sera, dans une seconde étape, généralisé dans les gouvernorats frontaliers, en particulier à Jendouba et au Kef.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo