Archives présidentielles disparues : Moncef Marzouki dément Saïda Garrache

Archives présidentielles disparues : Moncef Marzouki dément Saïda Garrache

Par -

La polémique induite par les déclarations de la présidente de l’Instance Vérité et Dignité (IVD), Sihem Ben Sedrine sur la disparition d’une partie des archives de la présidence fait toujours couler de l’encre.

Après la porte-parole de la présidence de la République, Saïda Garrache, qui a assuré, hier, que la partie des archives dont parle l’IVD avait disparu sous l’ancien président Mohamed Moncef Marzouki et non sous Beji Caid Essebsi, Harak Tounes el Irada a réagi.

Le parti de l’ancien président de la République a publié un communiqué dans lequel il décrit les propos de Garrache comme mensongers en ce qui concerne la remise d’une partie des archives de la présidence à des parties étrangères par Moncef Marzouki.

Le parti Harak Tounes a estimé qu’il s’agit d’une campagne orchestrée visant à dénigrer Moncef Marzouki.

« Le conseiller de Marzouki, Aziz Krichen avait démenti à maintes fois toute disparition des archives de la présidence sous le mandat de Marzouki », ajoute-on. « Le parti se réserve le droit de poursuivre en justice Saïda Garrache ».

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo