Le Syndicat général de l’information revendique une majoration salariale pour les journalistes

Le Syndicat général de l’information revendique une majoration salariale pour les journalistes

Par -

Le Syndicat général de l’information a adressé, ce vendredi 28 décembre 2018, une correspondance au ministère des Affaires sociales pour solliciter son intervention afin d’organiser une séance de négociations sociales entre la Fédération tunisienne des directeurs de journaux et le Syndicat et d’aboutir à la signature d’un accord de majoration salariale dans la presse écrite », rapporte l’agence TAP.

Le Syndicat général de l’information justifie cette correspondance par le fait que « la presse écrite est le seul secteur qui n’a pas bénéficié jusque-là des majorations salariales », a regretté le Secrétaire général adjoint du Syndicat, Ghassen Kessibi.

Selon Ghassen Kessibi, le « chantier » de la presse électronique et de la presse écrite nécessite de nouvelles négociations sociales malgré l’aplanissement de plusieurs difficultés. Mais de nombreux problèmes restent en suspend comme celui de l’emploi, surtout que l’accord commun sur la presse écrite et la presse électronique interdit l’emploi des journalistes et des agents avec des contrats précaires.

Tout en dénonçant les dépassements commis par plusieurs établissements, le Syndicat national de l’information a fait état de l’absence de législations garantissant les droits économiques des employés de la presse écrite et électronique.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo