Baisse de la moyenne d’admission dans les établissements pilotes : L’AMT s’indigne de la position de Hatem Ben Salem

Le président de l’Association des magistrats tunisiens (AMT), Anas Hamaidi, a dénoncé la position du ministre de l’Education, Hatem Ben Salem, qui a rejeté les décisions judiciaires rendues par les services régionaux du tribunal administratif concernant l’inscription des élèves dont la moyenne est inférieure à 15/20 dans les lycées pilotes.

« Un ministre qui fait ce genre de déclaration devrait être limogé, « a-t-on ajouté.

Anas Hamaidi a appelé le Chef du gouvernement à intervenir et à donner des instruction au ministre de l’Education, Hatem Ben Salem, afin qu’il applique les décisions judiciaires et éviter de donner des déclarations qui portent atteinte à la justice.

« Les collèges et lycées pilotes ne devraient pas exister », estime le ministre de l’Education

En juillet, le ministre de l’Education Hatem Ben Salem s’était dit contre l’existence de lycées et collèges pilotes en Tunisie.

Il s’agit selon lui d’une atteinte au principe de l’égalité entre les citoyens. Il a ajouté que son ministère examinera ce sujet soulignant qu’il faut réfléchir à l’avenir de ces établissements.

Le ministre avait évoqué l’échec de plusieurs élèves de ces écoles pilotes dans les examens nationaux, ce qui prouve toujours selon ses dires l’existence d’un problème.

Appels à baisser la moyenne exigée pour l’admission dans les établissements pilotes

L’Association Tunisienne des Parents et des Élèves (ATPE) avait appelé à baisser la moyenne minimale exigée pour l’admission dans les établissements pilotes.

Fixée à 15/20, cette moyenne « n’avait abouti qu’à des postes vacants dans certains établissements qui n’ont pas réussi à réunir l’effectif escompté », avait estimé l’ATPE.

Commentaires: