Argent distribué aux manifestants: Un secret de polichinelle et un usage...

Argent distribué aux manifestants: Un secret de polichinelle et un usage qui remonte aux sit-in de 2011

Par -

Ceux qui ont assisté aux obsèques de Chokri Belaid se souviennent bien des casseurs venus troubler la cérémonie.

Ostensiblement payés, ils s’en étaient donnés à cœur joie, terrorisant les gens et incendiant les véhicules.

À l’époque des sit-in de la Kasbah, les militants présents étaient aussi ostensiblement payés.

En règle générale, depuis 2011, c’est le cas lorsqu’il s’agit de casse ou de mobilisation comme ce fut pour un temps le cas devant le siège de la télévision.

L’argent a toujours coulé à flot et les corrupteurs de ceux qui voulaient bien être corrompus n’ont jamais manqué depuis la révolution.

Tous ces partis qui baignent dans les pétrodollars ont toujours généreusement arrosé autour d’eux.

Il fallait à l’époque réagir ! Avec un Slim Riahi qui achetait des pleines pages de pub et des partis qui louaient des centaines de bus, offraient des moutons et des espèces pour acheter des consciences.

Il n’est jamais trop tard pour bien faire et extirper l’argent sale de notre vie politique. Mais dans ce cas, toutes les parties impliquées devraient rendre des comptes et personne ne devrait jouir de l’impunité.

À bon entendeur salut!

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo