Heurts et violences : Le ministère de l’Intérieur met en garde contre...

Heurts et violences : Le ministère de l’Intérieur met en garde contre la « manipulation » sur les réseaux sociaux

Par -
Photo d’illustration

Le ministère de l’Intérieur a mis en garde contre la publication et le partage d’anciennes photos et vidéos sur les réseaux sociaux mettant en scène des manifestations dans différentes régions.

Dans un communiqué paru ce mercredi, le département évoque une « manipulation des citoyens » qui vise à inciter à la violence et à semer la zizanie dans le pays.

Il a appelé dans ce sens les médias à s’assurer de la véracité des informations avant de les publier.

Nuits de heurts

Plusieurs protestations violentes ont eu lieu dans la nuit du mardi 25 au mercredi 26 décembre 2018, , entre la police et des manifestants à Kasserine et Tebourba (La Manouba).

Selon le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Sofiene Zaag, 13 personnes ont été arrêtées à Kasserine à l’issue des affrontements. La veille, neuf personnes avaient été également arrêtées dans la même ville.

A l’issue des affrontements survenus dans la région de Tebourba (gouvernorat de La Manouba), il a indiqué que cinq personnes avaient été arrêtées.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo