Meurtre de Falikou Coulibaly : Le coupable arrêté

Meurtre de Falikou Coulibaly : Le coupable arrêté

Par -

Le décès d’un Ivoirien, Falikou Coulibaly lors d’un braquage et une agression au couteau survenus à « Nahj Al-Matar » à la Soukra, a provoqué des remous.

Le porte-parole du ministère de l’Intérieur, le colonel Sofien Zâag a annoncé, ce lundi 24 décembre, sur les ondes de Shems FM, que les unités de la police judiciaire du district de l’Ariana étaient parvenues à arrêter l’assassin.

6 suspects interpellés

Selon Sofien Zâag, la protection civile et la police, sont intervenues et ont tenté de sauver Falikou Coulibaly, 33 ans, qui a succombé à ses blessures avant d’arriver à l’hôpital Mongi Slim de la Marsa.

Il indiqué que l’enquête menée sur le terrain a conduit à l’interpellation de six individus qui ont été placés en garde à vue, ajoutant que l’un des suspects a avoué le meurtre. Suite à une perquisition chez lui, l’arme du crime, un couteau, a été saisie.

Après ce crime odieux, l’ambassade ivoirienne en Tunisie a pris toutes les mesures nécessaires pour suivre cette affaire de près.

Le ras-le-bol des Subsahariens devant l’hôpital Mongi Slim

Un mouvement de protestation a été observé au matin de ce lundi 24 décembre 2018, devant l’hôpital Mongi Slim à la Marsa, où est décédé Falikou Coulibaly.

Des dizaines d’Ivoiriens ainsi que d’autres nationalités subsahariennes, ont protesté contre cet assassinat, appelant le gouvernement tunisien à arrêter les tueurs.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo