Le dinar tunisien livré à lui-même ?

Le dinar tunisien livré à lui-même ?

Par -
Illustration

Le député Salem Labiadh (mouvement Achaab), a tiré la sonnette d’alarme quant à la situation du dinar et sa dévaluation.

Intervenant ce mercredi 19 décembre 2018, sur les ondes de Shems FM, il a indiqué que le constat est sans appel, on se dirige vers la libéralisation du dinar tunisien, ce qui est synonyme de l’aggravation de sa dépréciation, étant donné que la monnaie nationale sera livrée à elle-même, sans aucune institution qui l’appuie.

A cet égard, Labiadh a rappelé que les députés ont proposé une loi permettant de stopper cette hémorragie du dinar en plafonnant sa valeur vis-à-vis de la devise, mais la réponse du ministre des Finances était négative.

« Le ministre nous a expliqué que cette question émane de la Banque Centrale et ne figure pas parmi ses prérogatives » a expliqué le député indiquant qu’ainsi, on peut comprendre que la Banque Centrale ne fait plus partie du gouvernement tunisien.

« La théorie selon laquelle la valeur du dinar qui a chuté face aux devises peut améliorer la compétitive du produit tunisien et encourager l’export, n’est qu’un mensonge. L’Etat est en train d’exécuter ce que lui dicte le Fond Monétaire International » a-t-il accusé.

La Coalition démocratique a déposé une demande au bureau de l’Assemblée des représentants du peuple pour auditionner le gouverneur de la Banque centrale de Tunisie , Marouane Abassi, a-t-il conclu.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo