Chawki Tabib : « Le nombre des déclarations de patrimoine a dépassé toutes...

Chawki Tabib : « Le nombre des déclarations de patrimoine a dépassé toutes les attentes »

Par -

Le président l’Instance de Lutte Contre la Corruption (INLUCC) Chawki Tabib a annoncé que le nombre de personnes ayant déclaré leur patrimoine jusqu’au 16 décembre,  s’élève à 75837 autorisations. Ce chiffre a, selon lui dépassé toutes les attentes.

Il a indiqué que l’instance s’attendait à ce que le nombre de déclarations ne dépasse pas les 10% en raison des problèmes posés par la promulgation de la loi et son application.

Sur Jawhara fm, après les 15 jours additionnels pour la déclaration du patrimoine, annoncés par l’INLUCC, la liste définitive sera fixée et des alertes seront émises avant que les sanctions ne puissent être appliquées.

Il a souligné que les pénalités commencent à partir de la déduction de deux tiers du salaire ou de la prime, c’est-à-dire que si la personne gagne 1 500 dinars par mois, elle en recevra 500 dinars et que ceux qui n’ont pas de prime ou de salaire devront payer une amende de 300 dinars par jour, jusqu’à ce que la pénalité atteint, après six mois,  un an ou plus d’emprisonnement.

Rappelons que l’Instance Nationale de la Lutte contre la Corruption a annoncé que le dernier délai pour la déclaration du patrimoine a été décalée au 31 décembre prochain.

Les personnes concernées par cette procédure sont le président de la République, son directeur de cabinet et ses conseillers, le chef du gouvernement, les membres du gouvernement et leurs conseillers et chefs de cabinet, le président du parlement, son chef de cabinet et ses conseillers ainsi que les membres du parlement, les présidents des instances constitutionnelles indépendantes et leurs membres, le président du Conseil Supérieur de la Magistrature et ses membres, les présidents des collectivités locales et les membres de leurs conseils, le président de la Cour constitutionnelle et ses membres.

La déclaration cible, également, les présidents des universités et les doyens et directeurs d’institutions universitaires, les agents de contrôle fiscal, les receveurs des municipalités, les chefs des bureaux de poste, les responsables des établissements médiatiques, les journalistes et tous ceux qui ont un métier en lien avec les médias et la presse.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo