Youssef Chahed : « Nous vengerons notre martyr Khaled Ghozlani »

CP : Présidence du gouvernement

Une réunion sécuritaire à haut niveau s’est tenue ce dimanche 16 décembre à Dar Dhiafa, réunissant Youssef Chahed, chef du gouvernement ainsi que les ministres de l’Intérieur et de la Défense.

La réunion sécuritaire a été consacrée à la dernière opération terroriste qui a eu lieu à Sbeitla au gouvernorat de Kasserine. Une opération dans laquelle Khaled Ghozlani est tombé en martyr.

A cet égard, le chef du mouvement a promis de venger la mort du martyr Ghoazlani, assurant que la Tunisie fera face au terrorisme.

« Nous tenons à informer la famille du martyr que le gouvernement sera à ses cotés et lui assurera un appui moral et financier » a-t-il dit.

Le porte-parole du pole judiciaire antiterroriste, Sofiene Sliti, a déclaré ce samedi que les enquêtes préliminaires ont révélé que les auteurs du braquage de la banque survenue hier à Sbiba, gouvernorat de Kasserine, puis de l’assassinat du martyr Khaled Ghozlani sont 12 terroristes armés qui sont descendus des montagnes adjacentes à la ville et se sont partagés les tâches.

Quatre d’entre eux se sont dirigés vers une maison située à Mont Mghilla, où ils ont volé une voiture Dmax appartenant à un citoyen.

A bord du véhicule volé, ils étaient tous partis par la suite en direction d’une des agences bancaire de Sbiba, ont détruit les caméras de surveillance et ont saisi environ 320.000 dinars en monnaie tunisienne et en devises.

Les enquêtes ont également révélé, qu’après le braquage de la banque, les terroristes se sont dirigés vers la maison du soldat martyr Saïd Ghozlani, tué en 2016, et ont abattu son frère, Khaled.

Rappelons-le, le sergent de l’armée nationale Said Ghozlani, assassiné samedi 5 novembre 2016 à Kasserine par un groupe terroriste qui avait envahi son domicile.

Mohamed Ali Ghozlani, l’un des six frères du soldat martyr avait à l’époque déclaré que son frère a été tué de sang-froid par balles devant sa mère et les membres de sa famille. Il avait expliqué également que les terroristes ont attaqué leur domicile une nouvelle fois après son assassinat.

Dans ce sens, il avait affirmé que tous ses frères veulent rejoindre l’armée nationale pour venger Said Ghozlani.

Commentaires: