Des réseaux de corruption financent des manifestants pour semer le chaos ?

A trois jours du début de célébration du huitième anniversaire de la révolution, les protestations commencent à emerger ici et là, notamment dans le Sud du pays.

Ces mouvements ne sont pas innocents, selon des sources bien informées citée par Mosaique fm.

Des recherches et des opérations sécuritaires ont conduit à la conclusion de l’existence de plusieurs réseaux dirigés par des personnes impliquées dans des affaires de corruption, qui payent des personnes pour organiser des manifestations et « semer le chaos ».

Dans les semaines à venir, ces réseaux compteraient de lancer d’importants mouvements de protestations dans les différents gouvernorats.

Selon les mêmes sources, les détails seront annoncées dans les jours à venir.

Affaire certainement à suivre…

Commentaires: