La Fédération du secondaire rejette les propositions du ministère de l’Education

La Fédération générale de l’enseignement secondaire a rejeté les propositions du gouvernement les qualifiant dans un communiqué de « non sérieuses » et d' »insignifiantes ».

La fédération a estimé que les propositions du ministère de l’Education concernant les revendications des enseignants sont « une tentative de contourner les revendications relatives aux dossiers de la retraite, de la prime spécifique, de la rentrée scolaire et de la situation des établissements scolaires ».

Hier, le ministre de l’Education, Hatem Ben Salem, avait déclaré que les négociations avec l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) concernant le boycott des examens ont repris, ajoutant que le gouvernement a présenté ses propositions et ses orientations à la centrale syndicale, en attendant sa réponse, et que « la situation évoluera dès que possible ».

Ainsi, la fédération appelle les enseignants, les directeurs et les censeurs ainsi que leurs structures syndicales à faire preuve de cohésion face à la poursuite de la politique d’atermoiement adoptée par le ministère de tutelle.

Elle a, également, appelé le corps enseignant à faire réussir la journée de colère prévue le 19 décembre 2018 et à participer massivement aux marches prévues, demain mercredi, à partir de midi dans les régions.

Commentaires: