Des familles des martyrs et blessés de la révolution entament une grève de la faim

En signe de protestation contre la non publication de la liste officielle des martyrs et blessés de la Révolution au Journal Officiel de la République Tunisienne (JORT) des membres des familles ont entamé, à partir de ce lundi, une grève de la faim au siège du Comité Supérieur des Droits de l’Homme et des Libertés Fondamentales (CSDHLF).

Les familles des martyrs et blessés de la Révolution dénoncent la politique de procrastination adoptée par la présidence du gouvernement, a expliqué à l’agence TAP Adel Benghazi, défenseur des droits de l’Homme.

Il ne s’agit pas de la première protestation de ces familles, le 18 septembre dernier elles ont observé un sit-in ouvert en protestation contre la non-publication de la liste officielle des martyrs et blessés de la révolution.

Commentaires: