40% des Tunisiens travaillent dans le circuit informel

La ministre de la formation professionnelle et de l’emploi Saïda Lounissi a fait savoir que la Tunisie compte 1,9 million de personnes travaillant dans le secteur informel.

Ce chiffre représente, selon ses dires, 40% de l’économie nationale.

En 2017, ce chiffre était de 1 million. Le ministre des Affaires sociales, Mohamed Trabelsi avait déclaré qu’en intégrant le circuit formel, les travailleurs informels peuvent contribuer, à hauteur de 500 millions de dinars par an, à alimenter les ressources des caisses sociales.

Mohamed Trabelsi avait souligné que cette économie est de nature à régler la crise des caisses sociales qui nécessite, selon lui, d’élargir la base des cotisations et d’orienter les travailleurs vers le secteur formel.

Il avait, dans ce contexte, mis l’accent sur la nécessité d’ancrer ce modèle économique dans la mesure où il permet de résoudre plusieurs questions dont le développement, le chômage et la centralisation.

Commentaires: