Egalité successorale : « Caid Essebsi a fait sortir le peuple tunisien de l’Islam », selon une députée

Rim Thairi

L’égalité successorale, proposée par le Chef de l’Etat Beji Caid Essebsi continue à faire couler de l’encre, la dernière réaction, assez étrange, provient d’une députée du courant Al-Mahaba.

En effet, la députée à l’ARP appartenant au courant Al-Mahaba Rim Thairi, s’est indigné de ce qu’elle a appelé le silence du ministère des Affaires religieuses quant à cette proposition formulée par le président de la République.

La députée a également fustigé les propos du président de la République selon lesquels « l’Etat tunisien n’a aucun lien ni avec la religion ni avec le texte coranique ».  « Le président a estimé que la question de l’héritage n’a aucun lien avec la religion, et a annulé une règle islamique portant sur cette question » a-t-elle rappelé,. Et d’estimer que Beji Caid Essebsi a fait sortir le peuple tunisien de l’Islam et s’est autoproclamé tuteur de la religion des Tunisiens.

Rappelons-le, présidé par Béji Caïd Essebsi, le conseil ministériel a traité, récemment, deux  projets de loi organique : le premier concerne le Code du statut personnel, et le second l’état d’urgence.

Le Conseil des ministres a approuvé le projet de loi fondamentale sur l’achèvement du Code du statut personnel, qui comprend des dispositions relatives à l’égalité dans l’héritage. Ce projet devrait par la suite être soumis à l’ARP.

Commentaires: