Femmes et hommes séparés dans les lieux publics : Qui en décide...

Femmes et hommes séparés dans les lieux publics : Qui en décide et pourquoi ?

Par -

Ce témoignage vient de Sfax, d’une citoyenne nommée Afef Hammami Marrakchi qui rend compte d’une ségrégation selon les sexes lors d’un spectacle de musique liturgique organisé par différentes institutions.

Cette citoyenne a publié le post suivant: « On nous impose une séparation hommes femmes à Sfax le 20 novembre 2018 lors d’un spectacle de musique soufie organisé par une association en partenariat avec, tenez-vous bien, le ministère de la Culture, le ministère des Affaires sociales, le gouvernorat de Sfax, la commune de Sfax et l’UTICA. Nous avons quitté. Pauvre Tunisie ».

La séparation du public de la sorte est-elle légale ou acceptable ? Qui prend ce type de décisions et à quel titre ? Comment des ministères et des collectivités locales endossent-elles ce type de ségrégation ?

Que de questions troublantes qui s’imposent dans un contexte de plus en plus pesant et dominé par la bigoterie.

Ici et là, des initiatives de séparation des deux sexes s’inscrivent insidieusement dans notre quotidien que ce soit pour des files d’attente ou maintenant des salles de spectacles.

Deux questions se posent. D’abord qui est habilité à agir pour mettre un terme à ces dérives si peu républicaines ? Ensuite, ces séparations sont- elles mises en œuvre par les militants de partis politiques cachés derrière leurs fonctions et mandats ?

Ces faits dont la nature nous interpelle tendent à se multiplier, ce qui en soi pose problème.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo