Au bon souvenir de Lamia Zribi !

Qui ne se souvient pas de la campagne acharnée dont a été victime la ministre des Finances du Gouvernement Chahed 1, Lamia Zribi, quand elle a déclaré, en avril 2017, que l’euro va bientôt flirter avec les 3 dinars à la fin de cette année-là ?

Une déclaration qui lui a valu un limogeage immédiat motivé par une pression, improvisée, faut-il le mentionner, de la part de certaines parties qui ont argué qu’une telle déclaration est de nature à compromettre la confiance du monde des affaires.

Or, ce qu’a avancé à l’époque Mme Zribi n’est pas le fruit d’élucubrations, puisque ses prévisions se sont avérées exactes et convergent avec le constat actuel, avec notamment un euro qui a atteint, aujourd’hui, la barre de 3,3 dinars.

Une consolation, toutefois, pour cette dame : elle est sortie dans la dignité et elle a prouvé qu’elle est experte dans un domaine qui pullule d’incompétents, à l’instar de ses détracteurs.

C.C.
Tunis-Hebdo du 19/11/2018

Commentaires: