La mentalité de “rizk el bilik” est révolue, assure le nouveau ministre des domaines de l’Etat

CP : Min. des Domaines de l’Etat

Il est temps d’arrêter l’interaction avec les biens de l’Etat suivant la mentalité communément connue sous « rizk el bilik » (gaspillage et dilapidation des biens beylicaux), mais d’œuvrer à leur préservation pour les générations futures, a assuré le nouveau ministre des Domaines de l’Etat, Hédi Makni, dimanche 18 novembre, à l’Ariana, en marge de la fête de l’arbre.

En marge de la fête de l’arbre à l’Ariana, le ministre a indiqué que la valorisation des réserves foncières de l’Etat et leur exploitation pour la promotion de l’industrie et le renforcement des activités économiques et sociales figure comme étant une priorité pour son département.

Pour ce ministre fraîchement nommé, il est grand temps chercher et trouver des solutions à même de résoudre les problèmes des biens domaniaux détournés et ceux qui attendent d’être redéployés dans des projets nationaux.

Commentaires: