« Smart Tunisia Job Fair », le salon annuel de l’emploi dédié aux TICs

La troisième édition du salon de l’emploi « Smart Tunisia Job Fair » a eu lieu, ce jeudi 15 novembre 2018 à la Cité des Sciences de Tunis. Un événement qui a été rehaussé par la présence de M. Mohamed Anouar Maarouf, ministre des technologies de la communication et de l’Économie Numérique, M. Slim Khalbous, ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique et de Son Excellence Dr. Andreas REINICKE (TBC) Ambassadeur de La République Fédérale d’Allemagne en Tunisie.

Il s’agit, pour ceux qui ne le savent pas encore, d’un salon annuel de l’emploi dédié aux métiers des technologies de l’information et organisé par Smart Tunisia en partenariat avec la GIZ, CORP, Tounes Ta3mal, TACT, le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique (les centres 4C), l’Aneti, Medianet, et Wall Street English.

Cet événement a réuni, dans une même journée et dans le même lieu, les plus grandes entreprises opérant en Tunisie, les multinationales étrangères et les entreprises tunisiennes ou présentes sur certaines niches technologiques, avec tous les diplômés en IT ou dans les métiers de gestion voulant faire carrière dans le secteur des Technologies de l’information et de la communication.

Un événement qui « brasse une large gamme de métiers dans le secteur des IT, couvrant le développement, le consulting, jusqu’à différentes technologies, et même des profils métiers (RH, finance, comptabilité.) », précise Rym Jarou, CEO de Smart Tunisia dans un communiqué.

Si ce salon concerne principalement les candidats ayant été présélectionnés, « Smart Tunisia Job Fair n’en a pas moins donné l’occasion à tout un chacun de venir participer à ce que l’on peut appeler les à-côtés, comme les ateliers de coaching qui offrent des formations en techniques de recherche d’emploi, en conduite d’entretiens, etc.

Mais cette 3ème édition a été également caractérisée par une nouveauté grâce à Wall Street English qui a offert des tests gratuits de niveau d’anglais.

En ce qui concerne la précédente édition, plus de 700 entretiens se sont déroulés le jour « J » sachant que le salon s’adresse surtout aux « fresh graduates », nouveaux diplômés, et aux « juniors » ayant une à trois années d’expérience professionnelle.

Rym Jarou a également tenu à mettre l’accent sur le fait que Smart Tunisia Job Fair permet de donner une visibilité sur les opportunités d’embauche qu’offre le secteur du numérique et sur les besoins réels des entreprises qui recrutent.

A l’occasion de cette 3ème édition, plus d’une vingtaine de recruteurs sont ainsi allés à la rencontre des candidats qui se sont inscrits, avec à la clé plus de mille postes à offrir. Et, cerise sur le gâteau, une formation en soft skills a été offerte par le CORP à tous les candidats retenus pour les entretiens d’embauches.

Commentaires: