Pour la deuxième année consécutive : Appel à boycotter le zgougou

L’Organisation tunisienne pour informer le consommateur (OTIC) a appelé les Tunisiens à boycotter le « zgougou » cette année, et ce afin de contrer les réseaux spéculatifs et arrêter la vente aux enchères sur le marché des fruits secs, contraire à la base de l’offre et de la demande.

Dans un communiqué publié mardi, l’organisation a souligné la nécessité de renforcer le contrôle sanitaire des réseaux de stockage, de transport, de distribution et de vente en raison de la présence de quantités de zgougou datant de la saison précédente (60% de la récolte n’a pas été vendue en raison du succès du boycott de l’année dernière).

L’OTIC explique que la saison actuelle de récolte de zgougou commence début décembre 2018, ce qui signifie que la majorité du produit proposé actuellement dans les marchés provient de l’année dernière. Ce produit, stockés et/emballé durant plus d’une année pour contenir l’Aflatoxine » qui, par accumulation, peut causer le cancer.

Rappelons que l’année dernière, l’organisation de défense du consommateur (ODC) et l’Organisation Tunisienne pour Informer le Consommateur (OTIC) avaient appelé à boycotter l’achat du zgougou afin de rationaliser les prix de ce produit, mais aussi des fruits secs.

Commentaires: