La nomination de René Trabelsi est une violation du soutien à la...

La nomination de René Trabelsi est une violation du soutien à la cause palestinienne, estime Al Joumhouri

Par -

A l’issue d’une réunion tenue hier, le bureau exécutif du parti Al Joumhouri a commenté le remaniement ministériel opéré par le Chef du gouvernement, estimant qu’il ne s’agit pas d’une solution à la crise que traverse le pays.

Al Joumhouri a indiqué que « ce remaniement ne vise qu’à créer des conditions plus favorables au maintien du gouvernement et à sa survie ».

Concernant la nomination de l’homme d’affaires de confession juive, René Trabelsi, à la tête du ministère du Tourisme, le parti a déclaré qu’il s’agit d’une « violation des dispositions de la Constitution et des constantes du peuple tunisien de soutien à la cause palestinienne et de rejet de la normalisation avec l’entité sioniste ».

Concernant l’affaire de la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra), Al Joumhouri a rejeté l’autorisation accordée à cette association et a appelé le gouvernement à ouvrir une enquête sur ses responsables pour connaitre leurs liens avec l’étranger.

Rappelons-le, René Trabelsi a été nommé, lundi dernier, ministre du Tourisme et de l’Artisanat par le chef du gouvernement de Youssef Chahed.

René Trabelsi est d’abord un homme d’affaires un professionnel du tourisme (il possède le Tour opérateur, Royal First Travel). De confession juive, il est aussi membre de la commission d’organisation du pèlerinage d’El Ghriba.

Sa nomination a fait polémique : l’Instance nationale de soutien à la résistance arabe et de lutte contre la normalisation avec l’entité sioniste a annoncé avoir engagé une procédure en référé auprès du tribunal administratif contre la nomination de René Trabelsi.

Dans le même contexte, il faut rappeler qu’un groupe d’avocats a fait appel, jeudi 8 novembre, contre la nomination de l’homme d’affaires René Trabelsi à la tête du ministère du Tourisme.

Aussi, le député Yassine Ayari a annoncé avoir décidé de faire appel au tribunal contre cette proposition en raison d’un conflit d’intérêt, puisque le concerné est propriétaire de tour-opérateurs.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo