Kerkennah : Fourati promet la fin -ou presque- de la migration clandestine

Illustration

Lors d’une séance d’audition à l’ARP, le ministre de l’Intérieur Hichem Fourati a promis la prise de mesures à même de mette fin, pratiquement, au phénomène de la migration clandestine depuis l’île de Kerkennah.

En effet, le ministre annonce que des points sécuritaires seront mis en place sur l’île pour s’opposer aux flux de migrants clandestins, qui profitent parfois d’un vide sécuritaire pour tenter le coup.

Ces points sécuritaires seront composés d’agents de police de la garde nationale qui rendront toute tentative de migration clandestine quasi-impossible.

Commentaires: