Mouled : La bataille du « zgougou » peut commencer

C’est parti pour un nouveau tour de piste! Les prix du fameux « zgougou » sont en effet à l’ordre du jour et défraient, comme chaque année, la chronique.

On peut bien sûr s’en moquer et regarder ailleurs. Mais ce n’est que le cas d’une minorité qui, me semble-t-il, est plutôt déconnectée par rapport à ce que nous sert à longueur de journées notre audiovisuel.

On ne parle plus que « zgougou » puisque le Mouled, anniversaire de la naissance du Prophète, c’est dans une petite semaine. Ce « zgougou » s’impose car il est à la base de la fameuse « assida » que les Tunisiens mangent à cette occasion.

Il s’agit de ces grains de pin d’Alep qui sont broyés et tamisés pour obtenir une pâte qui servira à cette préparation culinaire caractéristique du Mouled.

Pour le moment, le kilo de « zgougou » se négocie autour de 23 dinars et les prix sont susceptibles de monter davantage jusqu’au moment fatal où le cours s’effondrera.

Jusqu’à la veille du Mouled, les prix vont la jouer dingues et le public devra littéralement se battre pour une poignée de graines brunes.

C’est devenu une tradition et nous ne saurions nous en passer. Quant au prix des fruits secs qui servent à décorer la délicieuse « assida », eux aussi s’envolent vers les sommets et valent carrément de l’or en barres.

Enfin, le public lui consomme, surveille les prix et en général, prend à l’hameçon des opportunistes de tout poil.

Ainsi vont nos fêtes avec leur cortège de dépenses qui pèse de plus en plus sur les dépenses des ménages !

Commentaires: