LDC : L’Espérance bat Al Ahly 3-0 et s’adjuge son troisième trophée

L’Espérance ST a remporté ce soir sa troisième Ligue des Champions après sa nette victoire face à Al Ahly sur le score de 3-0 au stade olympique de Rades dans le cadre de la finale retour.

Battus à l’aller sur le score de 3-1 après les injustices d’un arbitre acquis à la cause des Cairotes, les « Sang et Or » ont livré un match héroïque.

Le match a débuté sur un rythme lent du côté de l’Espérance qui a eu du mal à trouver ses repères face à une équipe d’Al Ahly très bien positionnée sur le terrain et jouant haut.

Les « Sang et or » semblaient être timorés par l’enjeu mais au fur et à mesure que les minutes passaient ils reprenaient confiance en leurs moyens au point de dominer outrageusement leurs adversaires.

Au cours de la première mi-temps aucune occasion digne de ce nom n’a été relevée et il aura fallu attendre la 45′ pour voir Saad Bguir inscrire le premier but de la rencontre. Un but collectif parti des pieds de Coulibaly pour parvenir à Bguir. Entre deux défenseurs, il glisse la balle dans les filets et marque au grand bonheur des 40.000 spectateurs.

C’est sur avantage de 1-0 que l’Espérance ST rejoint les vestiaires. En seconde mi-temps, les joueurs espérantistes reviennent avec les mêmes ambitions, celle de marquer et surtout celle de dominer.

A la 54′, une nouvelle action collective permet à Samed Derbali de centrer et Bguir reprend victorieusement de la tête. C’est le délire dans les tribunes après le but de la délivrance (2-0).

Six minutes plus-tard, Anice Badri enroule une frappe qui frôle les cages. A 2-0 les Cairotes commencent à se découvrir mais ne se procurent toutefois aucune occasion sérieuse de but.

A la 79′ Anice Badri a l’occasion de faire le break mais son tir est repoussé par le portier Chennaoui. Il se reprendra à la 86′ lorsqu’il inscrira le 3ème but grâce à une superbe frappe.

L’Espérance remporte ainsi son troisième trophée après ceux de 1994 et 2011.

FORMATIONS

Espérance ST : Moez Ben Cherifia, Ayman Ben Mohamed, Khalil Chammam, Mohamed Ali Yaakoubi, Sameh Derbali, Fousseny Coulibaly, Ghailane Chaalali, Saad Beguir (Houcine Rabii 60′), Anice Badri, Youssef Belaili (Amine Meskini 79′), Taha Yassine Khenissi (Bilel Mejri 69′)

Al Ahly : Mohamed Chennaoui, Aymen Achraf, Salif Coulibaly, Saad Samir, Mohamed Hany, Amr Souliya, Houssem Achour, Walid Souleiman, Mido Jaber, Islam Mouharab, Marouane Mohsen

Commentaires: