Après son succès aux JCC 2018, le film égyptien Yomeddine distribué en...

Après son succès aux JCC 2018, le film égyptien Yomeddine distribué en Tunisie

Par -
Affiche du film Yomeddine
Affiche du film Yomeddine

 

Un standing ovation pour le film Yomeddine lors de sa première projection lundi soir au cinéma Le Colisée dans le cadre des Journées Cinématographique de Carthage (JCC) 2018, où il est en compétition officielle.

Yomeddine est un film égyptien réalisé par le jeune Abu Bakr Shawky (dont c’est le premier long  métrage), et coproduit par son épouse Dina Emam, Mohamed Hefzy, Mohamed Sakr et Daniel Ziskind.

Le film raconte le voyage à travers l’Egypte de Beshay (Rady Gamal), un quadragénaire lépreux (mais qui n’est plus contagieux) et Obama (Ahmed Abdelhafiz), un jeune adolescent orphelin.

Lorsqu’il était enfant, Beshay avait été placé par son père dans la léproserie du Caire où il a grandi et vécu. A la mort de son épouse, lépreuse comme lui, il a décidé de retrouver sa famille. Avec le jeune Obama, il va partir sur les routes, où bien des aventures les attendent.

Abu Bakr Shawky avait pensé faire ce long-métrage de fiction en tournant un documentaire sur la léproserie du Caire. Il avait senti qu’on pouvait tirer de cette expérience un film sur la tolérance et l’acceptation de l’autre. Yomeddine est d’ailleurs une belle leçon d’humanité, ce qui explique peut-être son énorme succès !

Il est à noter que Rady Gamal était un vrai pensionnaire de la léproserie du Caire. Il n’est pas acteur professionnel. Il l’a dit lui-même lors du débat qui a suivi la projection du film et lorsqu’Abu Bakr lui avait proposé de tourner le film, il avait accepté de suite. Ensuite, il a du répéter pendant des mois sous la direction du réalisateur pour pouvoir jouer le rôle.

Le jeune Ahmed Abdelhafiz n’est pas un acteur professionnel non plus.

#JCC_interview : Yomeddine film

Interview avec A.B SHAWKY, réalisateur de Yomeddine Film et les deux acteurs principaux du film, Rady Gamal et Ahmed Abdelhafez… 🎬 Réalisé en collaboration avec ESAC (Ecole Supérieure d'Audiovisuel et Cinéma).#JCC2018 #Interview #Yomeddine

Publiée par JCC Carthage Film Festival sur Lundi 5 novembre 2018

 

Yomeddine a participé à plusieurs festivals de cinéma. Il a été notamment en compétition officielle à la 71ème édition du festival de Cannes en mai 2018 où il a remporté le Prix François Chalais et au Festival International du Film d’El Gouna où il a remporté le prix du public.

Yomeddine a également été choisi pour représenter l’Egypte à la présélection de l’Oscar du meilleur film en langue étrangère.

La bonne nouvelle est que ce film sera distribué en Tunisie par la société Hakka Distribution, et donc qu’il sera dans les salles de cinéma tunisiennes mi-décembre 2018.  Allez donc le voir !

 

LOGO des JCC

Neila Driss

 

Lire sur le même sujet:

– Les Journées Cinématographiques de Carthage 2018 en chiffres
– JCC 2018 – Neuf films tunisiens en compétition officielle
– JCC 2018 – Les projets sélectionnés dans le cadre de CHABAKA 2018
– Les JCC, un festival crée par des cinéphiles pour des cinéphiles
–  JCC 2018 – Le festival aura lieu comme prévu
– JCC 2018 – Une affiche en hommage à Youssef Chahine.
– Mohamed Hefzy, d’ingénieur en métallurgie à médecin du cinéma arabe 

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo

Affiche du Festival International du Film du Caire (CIFF

LAFF - Chiraz Laatiri et Azza Elhosseiny

Idryss Kharroubi dans le rôle de Youssef dans le film Regarde-moi