Nidaa Tounes menace de sanctionner ses ministres participant au gouvernement Chahed

Nidaa Tounes menace de sanctionner ses ministres participant au gouvernement Chahed

Par -

Le dirigeant de Nidaa Tounes Abderraouf Khamassi a qualifié le remaniement ministériel au sein du gouvernement de Youssef de « coup contre la Constitution et la transition démocratique ».

Dans une interview accordée à Assabah, Khamassi a déclaré que les dirigeants nidaïstes ayant rejoint le dialogue ont touché à l’alignement général du parti, ajoutant que les ministres qui n’ont pas respecté la position de Nidaa Tounes seront sanctionnés.

Notons que le parti Nidaa Tounes a estimé que le remaniement annoncé par le Chef du gouvernement Youssef Chahed était « similaire au coup d’État du 7 novembre 1987 ».

Lors d’une conférence de presse tenue hier, des dirigeants du parti ont insisté sur le fait que ce remaniement représente un coup d’Etat contre le président de la République Béji Caïd Essebsi, d’autant plus qu’il n’a pas été consulté, selon eux.

Il s’agit d’une mise à l’écart du Chef d’Etat et d’une décision ne respectant pas les « normes », ont-ils ajouté.

Les nidaïstes ont déclaré qu’au cas où ce nouveau gouvernement est approuvé par les députés de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP), il serait préférable de tenir des élections anticipées.

Le porte-parole de Nidaa Tounes Mongi Harbaoui a estimé, pour sa part, que le remaniement ministériel annoncé hier soir par le Chef du gouvernement représente « un dépassement de la Constitution ».

Harbaoui n’a pas écarté la possibilité de retirer les ministres de Nidaa Tounes du gouvernement Chahed ajoutant, sur Mosaique FM, que la décision sera prise cet après-midi.

Il s’agit, selon lui, d’un « gouvernement Nadhaoui par excellence »

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo