Tunisie : Youssef Chahed et ses remaniements ministériels

Tunisie : Youssef Chahed et ses remaniements ministériels

Par -
Illustration

Le chef du gouvernement a annoncé, dans la soirée du lundi 5 novembre, un nouveau remaniement ministériel touchant profondément son équipe gouvernementale.

Ci-après une chronologie des principaux remaniements ministériels opérés par le chef du gouvernement, Youssef Chahed, depuis le vote de confiance à son cabinet par l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), le 26 août 2016, telle que présentée par l’agence TAP.

  • 25 février 2017

Youssef Chahed décide de remanier le gouvernement. Il nomme Abdellatif Hamam, secrétaire d’Etat au Commerce, Ahmed Adhoum, ministre des Affaires religieuses, et Khalil Ghariani, ministre des Affaires publiques et de la Gouvernance.

  • 30 avril 2017

Les ministres de l’Education, Néji Jalloul, et des Finances, Lamia Zribi, sont relevés de leurs fonctions. Slim Khalbous et Fadhel Abdelkafi, respectivement ministres de l’Enseignement supérieur et du Développement, sont chargés d’assurer l’intérim de l’Education (pour le premier) et les Finances (pour le second).

  • 18 août 2017

Démission du ministre de l’Investissement et de la Coopération internationale et ministre des Finances par intérim, Fadhel Abdelkafi. Le chef du gouvernement, Youssef Chahed, accepte la démission de Abdelkafi pour pouvoir comparaître devant la justice le 4 septembre 2017 dans une affaire engagée contre lui par la Direction générale de la douane et liée aux opérations financières de la société qu’il représente légalement.

  • 6 septembre 2017

Le chef du gouvernement annonce un remaniement ministériel impliquant 13 ministres et 7 secrétaires d’Etat. (Gouvernement Chahed II)

  • 18 novembre 2017

Le chef du gouvernement procède à un remaniement ministériel, nommant Imed Hammami au poste de ministre de la Santé, et Slim Feriani à l’Industrie et aux Petites et moyennes entreprises. L’ARP accorde le 24 novembre sa confiance aux deux nouveaux ministres.

  • 6 juin 2018

Le chef du gouvernement décide de démettre de ses fonctions le ministre de l’Intérieur, Lotfi Brahem, et de designer le ministre de la Justice, Ghazi Jribi, au poste de ministre de l’Intérieur par intérim.

  • 14 juillet 2018

Le ministre des Relations avec instances constitutionnelles, la société civile et les droits de l’Homme, Mehdi Ben Gharbia, démissionne de ses fonctions.

  • 24 juillet 2018

Le Premier ministre Youssef Chahed nomme Hichem Fourati au poste de ministre de l’Intérieur. Le 28 juillet 2018, l’Assemblée du peuple accorde sa confiance au ministre de l’Intérieur proposé par 148 voix pour, 13 voix contre et 8 abstentions.

  • 31 août 2018

Le ministre de l’Energie, des Mines et des Energies renouvelables, Khaled Gaddour, le secrétaire d’Etat aux Mines, Hachem Hmidi, le directeur général des combustibles, le PDG de la Société tunisienne des activités pétrolières et le directeur général des affaires juridiques au ministère de l’Energie, sont démis de leurs fonctions. Les services du ministère de l’Energie, des Mines et des Energies renouvelables sont rattachés au ministère de l’Industrie, et ce suite à l’octroi à un investisseur tunisien du privilège de prospection du pétrole sur les côtes de Monastir avec un permis ayant expiré depuis 2009.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo