Escalade attendue : Grèves et retenue des notes dans les universités

Une série de mouvements de protestation dans les établissements d’enseignement supérieur sera organisée à partir du mercredi 7 novembre.

Dans un communiqué rendu public ce lundi, l’Union des Enseignants Universitaires et Chercheurs Tunisiens (IJABA) a dénoncé la non application de l’accord conclu le 7 juin 2018 conclu avec le ministère de l’Enseignement supérieur.

Une grève périodique de trois jours sera observée à partir de la semaine prochaine (les 19, 21 et 23 novembre 2018), puis les 27 et 29 novembre 2018 ainsi que le 1er décembre 2018.

De plus, le brassard rouge sera porté par les universitaires affiliés à IJABA à partir de mercredi prochain. IJABA a également annoncé le blocage des notes des devoirs de contrôle et des travaux pratiques.

L’organisme a appelé le ministère à engager des négociations sérieuses pour trouver des solutions à même de valoriser les efforts des universitaires et promouvoir l’université tunisienne.

Rappelons qu’un mouvement protestation était tenu du mois de janvier au mois de juin derniers par les les professeurs affiliés d’Ijaba. Ils refusaient de remettre les sujets d’examen et les notes à l’administration.

Ijaba réclame la finalisation de l’élaboration du nouveau statut des enseignants universitaires au cours des mois de juillet et août.

Elle recommande aussi d’organiser un concours pour recruter des doctorants, appelant à l’augmentation du budget du ministère de l’enseignement supérieur.

Notons qu’en juin, le ministère de l’Enseignement secondaire avait annoncé qu’un accord a été conclu avec ledit syndicat.

Commentaires: