Zone frontalière : Un policier tunisien tire par erreur sur deux algériens

Zone frontalière : Un policier tunisien tire par erreur sur deux algériens

Par -
Illustration

Hier samedi 3 novembre, un policier tunisien a ouvert le feu par erreur, prés du poste frontalier de Bouchebka, blessant deux individus algériens, un policier et petite fillette qui, selon les autorités algériennes, ont été hospitalisés.

Selon Mosaïque FM, le policier tunisien était, à bord de sa voiture, à la poursuite de chiens errants près de ce poste frontalier avant d’ouvrir le feu par erreur.

Toujours selon la même source, « des responsables sécuritaires algériens se sont rendus au poste frontalier de Bouchebka pour les besoins de l’enquête ».

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo