Fatma Mseddi : « La majorité des enquêtes sur les réseaux d’envoi de...

Fatma Mseddi : « La majorité des enquêtes sur les réseaux d’envoi de jeunes prouvent l’implication d’Ennahdha »

Par -

La députée Fatma Mseddi a annoncé ce mardi qu’elle reçu, dans la soirée d’hier, des menaces de la part de Abdelkrim Abidi, impliqué dans les services de sécurité parallèles.

Sur Jawhara fm, elle a souligné que ces menaces ont été reçues après qu’elle ait parlé de lui et de son implication dans l’assassinat de Mohamed Brahmi et dans les réseaux d’envoi de jeunes aux zones de conflits, en plus dt ses relations avec les auteurs de l’attentat du Bardo et des dirigeants terroristes.

La membre du commission d’enquête sur les réseaux d’envoi des jeunes a indiqué que 80% des enquêtes menées par la commission, qui s’apprête à soumettre son rapport final cette année, ont conduit à l’implication de dirigeants d’Ennahdha.

Mseddi a ajouté qu’à chaque fois que la Commission est sur le point de terminer l’enquête et de poursuivre les réunions et la rédaction de son rapport final, elle est soumise à une pression considérable du mouvement Ennahdha, qui semble décidé à tout faire pour éviter la fin des enquêtes.

Fatima Mseddi a révélé, dans le même contexte, les noms de dirigeants du mouvement Ennahdha impliqués dans les réseaux d’envoi vers les zones de tension, notamment Rafik Abdesslem, Ali Laarayedh et Abdelkrim Abidi.

Elle a ajouté que ce qu’avait fait Yamina Zaghlami à l’aéroport de Tunis Carthage il y a quelques jours, selon lequel le processus de divulgation du droit d’une personne soupçonnée de s’être vue interdire de voyager était contraire à toutes les lois et devait suivre les voies légales pour résoudre le problème le concernant et non pour en exploiter l’influence.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo