Sports collectifs : Basket à Radès, Volley à la Marsa et Hand à Hammam-lif

Dans les années soixante, on aurait dit que les sports collectifs avaient choisi de s’installer dans les banlieues de Tunis.

Ainsi, la plus redoutable des équipes de basket-ball n’était autre que l’Etoile sportive de Radès.

Menée par les frères Snoussi, l’ESR culbutait tout sur son passage et fera plus tard des émules à Ez-Zahra du temps des Sghaier, Njah, Husseini et consorts.

Pour le hand-ball, c’était Hammam-lif qui se distinguait en tenant la dragée haute aux grands clubs de la capitale.

Après le club d’Al-Mansourah, le Club sportif d’Hammam-lif prendra le relais et écrira de belles pages de l’histoire de la ville.

Pour le volley-ball, c’était une autre paire de manches car c’est en banlieue nord que ça se passait, surtout avec la Saydia et surtout l’Avenir Sportif de la Marsa avec sa pléthore de joueurs de talent.

En ce temps, l’Avenir de Bounatouf, Hayder, Tej, Bey et Ben Soltane faisait parler la poudre des rois du smash et dominait sans partage le volley tunisien.

Notre photo montre cette génération dorée qui portait les couleurs or et vert de l’ASM.

Nageurs et ondines de la piscine du Zéphyr comptaient aussi parmi les champions de l’époque avec une rude concurrence des voisins de l’Union sportive de Carthage.

Tous ces sportifs mythiques sont aujourd’hui à la retraite. Il reste bien sûr la mémoire de leurs exploits et la glorieuse incertitude du sport.

Commentaires:

Commentez...