Limogeage du Sélectionneur nationale Faouzi Benzarti : Qui croire ?

Limogeage du Sélectionneur nationale Faouzi Benzarti : Qui croire ?

Par -
Faouzi Benzarti

Le limogeage surprise du sélectionneur national Faouzi Benzarti fraîchement nommé, serait-il l’arbre qui cache la forêt compte tenu des coulisses de la gestion des affaires de l’Equipe Nationale ? Assistons-nous à une décision prise sous l’emprise des règlements de comptes et des affaires personnelles ?

La situation est en tout cas très confuse, alors que la Fédération Tunisienne de Football (FTF) évoque une évaluation négative du rendement de la sélection et des résultats obtenus de sa relation avec les joueurs, Faouzi Benzarti plaide son innocence et accuse une ingérence de la part de Wadii Jarii, président de la FTF.

Retour sur les faits. Samedi dernier, la FTF a surpris tout le monde en annonçant le limogeage de Faouzi Benzarti. Mourad Okbi et Maher Kanzari occuperont ce poste par intérim jusqu’à la désignation d’un nouveau sélectionneur prévue d’ici la fin d’année.

Une décision qui a déclenché une polémique d’autant plus que Benzarti, en termes de résultats, a fait carton plein. En effet, les récents résultats de l’Equipe nationale qui s’est qualifiée pour la CAN 2019 en tête, ne souffrent d’aucune contestation, 3 victoires en 3 rencontres, malgré des prestations assez maigres.

Réagissant à ce limogeage, Benzarti a crié à la « trahison », indiquant qu’il « a tout laissé derrière lui pour entraîner l’Equipe nationale ».

« Je considère mon limogeage comme une trahison et une humiliation pour tous les entraîneurs tunisiens » a-t-il dit sur les ondes d’une radio privée, accusant Wadii Jarrii d’ingérence dans les affaires techniques de l’Equipe Nationale.

Qui croire ?

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo