Une construction anarchique déclenche un conflit entre la mairie de La Marsa...

Une construction anarchique déclenche un conflit entre la mairie de La Marsa et le Gouvernorat de Tunis

Par -
Grand Café | Photo Facebook

Un conflit juridique opposera la mairie de la Marsa au Gouvernorat de Tunis à cause d’un contrevenant qui a bâti un complexe commercial sans aucune autorisation municipale sur la route de Maalaga, à la Marsa.

Retour sur les faits. L’affaire a été dévoilée, via un communiqué, par la municipalité de la Marsa qui annonce avoir appliqué la loi en émettant, le 3 octobre dernier, une décision de fermeture de ce complexe incluant un salon de thé « Grand Café », une pâtisserie « Saint-Honoré » et un SPA, étant donné qu’aucune autorisation de bâtir n’a été délivrée au profit du propriétaire.

Toujours selon la version de la mairie de la Marsa, le contrevenant a rapidement saisi le gouverneur de Tunis Chedly Bouallègue, lequel s’est opposé à ladite décision et a notifié de sa suspension de l’exécution. Le gouverneur a également décidé de poursuivre la municipalité de La Marsa devant le Tribunal administratif.

La mairie de la Marsa, qui affirme que sa décision est conforme à la loi, annonce qu’elle saisira à son tour le Tribunal Administratif, tout en indiquant qu’une conférence de presse qui se tiendra mercredi 24 octobre 2018 au Palais Essada.

Notons que le gouvernorat de Tunis n’a pas encore réagi aux affirmations de la mairie de la Marsa.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo