Acropolium de Carthage : Le rideau se lève sur trois continents musicaux

Acropolium de Carthage : Le rideau se lève sur trois continents musicaux

Par -

C’est ce soir, vendredi 12 octobre à 20h, qu’aura lieu le coup d’envoi de l’Octobre musical qui proposera au public un marathon de vingt soirées sous le signe du classique et du contemporain.

Très symboliquement, les trois premiers concerts offriront de découvrir un bouquet de musiques très différentes et issues de trois continents différents.

C’est dire tout le soin et l’ouverture qui président à la programmation de ce festival dont quelques heures nous séparent des trois coups de la vingt-quatrième édition.

Ce soir, c’est le spectacle « Mad’moiselle » d’Amina Srarfi qui ouvrira le bal avec une soirée rétro qui remettra à l’honneur les chanteurs tunisiens des années trente. Entre nostalgies et glamour, Amina et ses musiciennes restitueront l’ambiance des années folles et toute la gouaille des chansons grivoises de l’époque.

Le lendemain, samedi 13 octobre à 20h, ce sera au tour de l’ensemble espagnol Capella de Ministers de faire voyager le public dans l’Europe du seizième siècle avec un spectacle intitulé « Almas dichosas » (Ames heureuses). Dirigé par Carles Magraner, l’ensemble espagnol proposera des musiques, des chants et des danses du temps de Don Quichotte. Notons que cette soirée est organisée avec l’appui de l’Institut Cervantès.

Direction l’Asie et le Japon pour la soirée du dimanche 14 octobre. Avec le concours de l’ambassade du Japon en Tunisie, Mieko Miyazakin est de retour avec son « koto » emblématique. La virtuose de cet instrument créé au dix-septième siècle interprétera les oeuvres de plusieurs grands maîtres japonais dans une soirée qui promet d’être exceptionnelle.

Les trois coups de l’Octobre musical seront ainsi placés sous le signe de trois continents. le festival se poursuit jusqu’au 31 octobre avec la participation de onze pays.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo