Carthage en 1870 : Une vaste plaine, les ports puniques et rien...

Carthage en 1870 : Une vaste plaine, les ports puniques et rien d’autre…

Par -

Connaissez-vous le groupe facebook nommé « Mémoire d’une chéchia »? Fort de ses 18.000 membres répartis sur tous les continents, ce groupe animé par Olivier Jamil et Selima Abbou effectue un travail remarquable dans le domaine historique et iconographique.

C’est dans cet esprit que Mémoire d’une chéchia vient de publier des photos de Carthage quelques années avant l Protectorat français.

Ces clichés dont le plus ancien remonte à 1870 montre que la Carthage de l’époque n’était qu’une vaste plaine ponctuée par la trace des ports puniques.

En effet, les premiers lotissements dans la région ne datent que du début du vingtième siècle et seule la colline de Byrsa abritait la cathédrale et le séminaire des Pères blancs.

Superbes photographies un peu fanées mais qui nous révèlent ces quartiers de Carthage dont on dirait que toute trace de vie s’est volatilisée.

Pour mémoire, cette région était alors désignée par le vocable « El Khraieb », un terme arabe qui signifie les vestiges, et s’étendait à plusieurs lieues à la ronde.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo