Après la Tunisie, le Maroc refuse d’accueillir des camps de migrants sur...

Après la Tunisie, le Maroc refuse d’accueillir des camps de migrants sur son territoire

Par -
Illustration. CP : Reuters

Le gouvernement marocain a annoncé que le pays ne peut pas accepter d’acceullir des centres pour migrants irréguliers sur son territoire.

Selon le porte-parole du gouvernement Mostfa Khalfi, ces camps ne représentent pas la solution pour le problème d’immigration clandestine.

Il s’agit, selon lui, d’une simple « exportation du problème ».

Rappelons qu’il y a 3 mois, le ministre des affaires étrangères Khemaies Jhinaoui avait déclaré qu’aucun camps de réfugiés ou groupements de migrants secourus aux larges de la Méditerranée ne sera mis en place en Tunisie.

Le ministre tunisien avait, en juin, indiqué que cette idée, que certains pays européens veulent faire passer, ne résoudra pas le problème puisque ce dernier sera transféré de la mer à la terre.

La Tunisie a, selon lui, une autre approche pour traiter ce phénomène, se basant sur la facilitation et l’organisation de la migration. Theo Francken, secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration en Belgique, semble avoir un autre avis.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo