De Kairouan à la Zitouna : Les « minbars » tunisiens sont rares et précieux

A gauche, la chaire de la mosquée Okba de Kairouan, considérée comme la plus ancienne dans le monde musulman… A droite, le « minbar » de la mosquée Zitouna à Tunis datant du neuvième siècle

Rien ne nous empêche de créer pour nos mosquées actuelles les plus beaux « minbars » !

En effet, lorsqu’on compare ces chaires à prêcher d’aujourd’hui avec celles des premiers temps de l’Islam tunisien, on constatera qu’elles sont tout simplement fonctionnelles et dénuées de la beauté des « minbars » des premiers temps.

A ce titre, la chaire de la mosquée Okba de Kairouan est considérée comme la plus ancienne dans le monde musulman, ce qui lui donne une valeur inestimable.

Réalisé au neuvième siècle en bois de tek, ce minbar est précieux et constitue l’un des joyaux de l’art islamique en Tunisie.

De même, ce « minbar » kairouanais est unique par l’emploi de motifs empruntés aux Sassanides, comme par exemple l’arbre de vie ou encore les figures ailées.

Tout aussi précieux, aussi bien pour son syncrétisme que son ancienneté, le « minbar » de la mosquée Zitouna à Tunis date également du neuvième siècle.

Il est en plusieurs points similaire à celui de Kairouan, notamment avec les décors géométriques et les figures végétales qui se déploient sur ses panneaux.

A noter également les réminiscences byzantines dans l’ornement de ces panneaux qui soulignent les inspirations plurielles des artistes de l’époque.

Commentaires:

Commentez...