Moncef Marzouki provoque une démission collective à Harak Tounes Al Irada

Moncef Marzouki provoque une démission collective à Harak Tounes Al Irada

Par -

Des dizaines de dirigeants et membres du parti Harak Tounes Al Irada ont annoncé, ce mercredi, leur démission.

Les démissionnaires, parmi lesquels on retrouve Adnen Mansar et Tarek Kahlaoui, estiment qu’il n’est désormais plus possible de « régler » la voie politique et organisationnelle du parti. Ce dernier est devenu une simple « administration rattachée au bureau du chef de parti » Moncef Marzouki.

Selon Mansar, le parti de l’ancien président de la République est devenu « sous l’aile » d’une partie actuellement au pouvoir, dans le cadre de comptes purement électoraux liés aux Présidentielles de 2019.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo