22% des Tunisiens pensent que les non-musulmans doivent avoir moins de droits

22% des Tunisiens pensent que les non-musulmans doivent avoir moins de droits

Par -

Voici un chiffre qui est passé relativement inaperçu ! Il figure dans l’enquête sur la perception de la démocratie par les Tunisiens.

Cette enquête a été réalisée par « One to One Research and Polling » et « Afrobarométre » et ses résultats publiés début septembre.

Il ressort de cette enquête que 22% des Tunisiens estiment que les non-musulmans doivent avoir moins de droits.

Même si le chiffre ne représente que 20% de la population, il n’en révèle pas moins une attitude scandaleuse et profondément discriminatoire.

Ainsi, selon ce pourcentage de sondés, les Tunisiens appartenant à des obédiences religieuses minoritaires devraient ne pas avoir les mêmes droits, notamment politiques, que les autres.

De là à parler de « dhimmi » simplement toléré dans la cité islamique, il n’y a qu’un pas !

Une attitude non seulement réactionnaire et anticonstitutionnelle mais également dangereusement révisionniste.

A dénoncer sans modération!

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo