Nostalgies tunisiennes : Les Finzi, imprimeurs depuis 1829

Nostalgies tunisiennes : Les Finzi, imprimeurs depuis 1829

Par -

L’extraordinaire longévité des Finzi dans le domaine de l’imprimerie est d’abord une question de professionnalisme et de savoir-faire.

Depuis 1829, cette famille a dédié son labeur à l’imprimerie et l’histoire continue avec Claudio Finzi qui a modernisé l’entreprise familiale.

C’est en effet en 1829 que l’ancêtre Giulio Finzi s’est installé à Tunis, en provenance de Livourne, en Italie.

Il installa à cette date une imprimerie lithographique au palazzo Gnecco dans l’actuelle rue de la Commission.

L’entreprise allait se poursuivre avec son fils Vittorio qui allait se distinguer en créant en 1879 la première imprimerie typographique privée en Tunisie, la première n’étant autre que l’ancêtre de l’actuelle Imprimerie officielle.

Une génération plus tard, Guiseppe Finzi allait continuer la saga familiale en s’installant à la rue de Russie en 1913 et en s’équipant de linotypes modernes.

C’est dans les années cinquante qu’Elia Finzi se retrouve à la tête de l’affaire familiale qu’il continuera à faire prospérer.

On lui doit notamment la création du « Corriere di Tunisi », un périodique devenu aujourd’hui mensuel et dirigé par Sylvia Finzi.

De nos jours encore, l’imprimerie Finzi compte parmi les fleurons du secteur et son siège social se trouve toujours à la rue de Russie.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo