Nostalgies tunisoises : Il était une fois les calèches de l’avenue

Nostalgies tunisoises : Il était une fois les calèches de l’avenue

Par -

Dans le temps, les stations de calèches étaient nombreuses dans la capitale. Toutefois, la plus connue et fréquentée se trouvait devant la Porte de Bab Bhar, à quelques pas du Magasin général.

Cette station réunissait les cochers de toutes origines, notamment les Maltais qui avaient lors une prédilection pour ce métier.

Les calèches qu’on nommait « victoria », « calice » ou encore « milorda » sillonnaient toute la ville et permettaient aux usagers de se déplacer d’un quartier à l’autre.

Très tôt concurrencées par le tramway, les calèches de Tunis avaient pour elles leur côté privatif et certaines familles avaient leur cocher attitré qui rendait bien des services.

C’est peu après l’indépendance que les calèches se feront plus rares. Après une période où elles allaient avoir un usage touristique, elles finiront par disparaître de la capitale.

Il reste les nombreuses cartes postales d’époque pour retrouver leur trace et la légendaire station de l’avenue de France, l’une des images d’Epinal de la capitale tunisienne.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo