Khaled Kaddour, ministre limogé : « Les décisions de Chahed étaient improvisées et...

Khaled Kaddour, ministre limogé : « Les décisions de Chahed étaient improvisées et chaotiques »

Par -

Le ministre de l’Energie, des Mines et des Energies renouvelables limogé, Khaled Kaddour, a commenté les récentes décisions du Chef du gouvernement et les limogeages effectués au sein du département.

Invité sur Nessma tv, Kaddour, qui était accusé de corruption, a indiqué qu’il a « grandi dans un environnement anti-corruption ».

« J’ai grandi aimant le pays et ma famille a fait beaucoup de sacrifices dans ce sens. Je refuse que quiconque m’accuse de corruption, ni accuse les membres de ma famille ou de mon équipe ministérielle », a-t-il déclaré.

Selon le ministre limogé, les décisions de Chahed « improvisées et chaotiques » car « elles ont détruit tout un ministère en tutelle d’un secteur sensible et stratégique dans le pays ».

Rappelons-le, le chef du gouvernement Youssef Chahed a démis de ses fonctions Khaled Kaddour, désormais ancien ministre de l’Energie et des Mines et ce sur fond de soupçons de corruption concernant l’exploitation illégale d’un gisement de pétrole à Monastir.

Mais il faut noter que ce dernier était poursuivi depuis 2017 en justice pour corruption administrative et financière, mais il avait été maintenu à son poste jusque-là, malgré le début de son procès, comme le confirme l’agence Ecofin.

En effet, en novembre 2017 Khaled Kaddour avait été entendu par le juge d’instruction du pôle judiciaire financier pour une plainte déposée en 2013 portant sur une autorisation de prospection accordée par la Commission consultative des hydrocarbures en 2011, son président n’était autre que Khaled Kaddour, mais on ne sait pas s’il s’agit de l’affaire du gisement de Monastir.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo