Combats meurtriers en Libye : 300 Tunisiens en péril

Combats meurtriers en Libye : 300 Tunisiens en péril

Par -
Illustration

Le président de l’Observatoire tunisien des droits de l’Homme (OTDH), Mustapha Abdelkebir a appelé, ce lundi 3 septembre 2018, les autorités tunisiennes à agir au plus vite en faveur des Tunisiens incarcérés dans les prisons en Libye.

Un appel qui intervient au moment où la capitale libyenne connait de violents combats armés ayant coûté la vie à plus de 40 personnes.

Selon Abdelkebir, cité par l’agence TAP, les affrontements meurtriers en Libye et le contrôle d’une vaste région dans le pays dont la prison de « Rouimi » mettraient en péril la vie de 300 Tunisiens, détenus en Libye.

« Plus de 30 femmes tunisiennes se trouvent actuellement dans les prisons libyennes alors que 40 enfants sont toujours dans des centres d’accueil », a-t-il encore noté.

Par ailleurs, quelque 400 détenus libyens sont toujours en cavale à la suite d’une évasion collective survenue, hier, à la prison de « Ain Zara ».

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo