Limogeage collectif au ministère de l’Energie : Youssef Chahed évoque des « dossiers...

Limogeage collectif au ministère de l’Energie : Youssef Chahed évoque des « dossiers dangereux »

Par -

Le Chef du Gouvernement s’est exprimé ce vendredi 31 août 2018 sur le limogeage collectif au sein du ministère de l’Energie.

Dans une déclaration à la presse relayée par la radio Mosaique fm, Youssef Chahed affirme « qu’aucune injustice n’a été commise dans la décision de limoger le ministre de l’Energie, des mines et des énergies renouvelables, son Secrétaire d’Etat, le PDG de l’Entreprise Tunisienne d’Activités Pétrolière (ETAP), le DG de l’énergie et le DG des affaires juridique ».

Selon lui, cette décision de limoger le ministre et ces haut-cadres fait suite à une étude de la corruption dans le domaine de l’énergie. Il s’avèrerait que sa décision a été prise suite à l’examen du rapport de la commission générale de contrôle et qu’il y aurait des « dossiers dangereux », a-t-il indiqué.

Par ailleurs, le porte-parole du gouvernement Iyed Dahmeni a annoncé, aujourd’hui, lors d’une conférence de presse que ce limogeage collectif, du ministre de l’Energie et de plusieurs hauts responsables vient suite à la découverte de l’exploitation d’un gisement de pétrole illégalement depuis 2009 à Monastir.

Selon Iyed Dahmeni, un investisseur tunisien a invité le Chef du gouvernement Youssef Chahed à l’inauguration d’un champ pétrolifère. Il s’est avéré que l’exploitation de ce champ de pétrole est irrégulière depuis 2009.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo