Goubellat : La mineure n’a pas été violée, selon le rapport de la médecine légale


Les résultats du rapport de la médecine légale font savoir que la fille mineure de Goubellat n’a pas été violée et sexuellement agressée, indique ce vendredi 31 août, le porte parole de la Garde Nationale Houssem Eddine Jbabli.

Cité par Mosaïque FM, le porte-parole a fait savoir que que les 6 individus arrêtés pour implication dans l’affaire du présumé viol comparaîtront, demain, devant le juge au tribunal de première instance.

Rappelons-le, le porte-parole du tribunal de première instance de Béja, Riadh Bakr a fait savoir, dans la journée du jeudi 30 aout, que la fille agressée à Bkalta, gouvernorat de Béja sera examinée, de nouveau, par un comité médical spécialisé.

La raison de cette décision est due à la contradiction observée dans les deux rapports des médecins légistes : Le premier rapport a affirmé un viol, « effectuée par plus de cinq individus durant trois jours »,alors que le deuxième rapport, réalisé à l’hôpital Charles Nicolle,  n’a établi aucun viol ni agression sexuelle, mais seulement des violences physiques.

Commentaires: